Une journĂ©e dans les backwaters đź’š

Le Kerala , une rĂ©gion verte, la plus belle, m’avait affirmĂ© Sudheer un ancien collègue très fier de sa rĂ©gion natale.

Aujourd’hui, lors de cette journĂ©e Ă  parcourir ce qu’on appelle les backwaters, j’ai compris pourquoi il aimait tant me parler de ce petit coin d’Inde du sud.

Après une heure de transit en voiture nous arrivons sur place, c’est le moment de prendre possession d’un des deux sièges situĂ© Ă  l’avant du bateau qui ressemble Ă  celui ci.

Nous allons naviguer en silence dans ce décor de carte postale en compagnie de notre guide et du capitaine.

Pilote de houseboat, un dur mĂ©tier, surtout lorsque le vent se lève le long des grands canaux et qu’il faut continuer Ă  faire avancer le bateau uniquement avec un grand bambou.

Il ne va sans dire que pour un touriste c’est un vĂ©ritable plaisir d’entendre le chant des oiseaux sans ĂŞtre abasourdi par le bruit d’un bateau Ă  moteur.


Sur notre route nous croiseront quelques pêcheurs et un bon nombre de bouteilles plastiques aux abords des villages où nous accosterons notamment pour le déjeuné avec au menu un tali du Kerala épicé comme il se doit !!

Puis viendra le moment où il faudra dire au revoir aux libellules rouge, aux iguanes et au serpent de mer afin de clôturer cette très belle journée 

Excursion effectuĂ©e via l’agence Wilson Tour qui se trouve Ă  Kochi sur Princess Street
Tarif : 800 roupies si on aime votre tenue d’indienne sinon c’est 850
Affluence : Nous Ă©tions 25 sur le bateau qui naviguait dans les backwaters près de Vaikom et nous n’avons croisĂ© que deux  houseboat et 2 bateaux de pĂŞcheur Ă  moteur sur la journĂ©e ( on est bien loin des 600 bateaux annoncĂ©s au dĂ©part d’Allepey )