Coup de folie à Ngapali

Après avoir écarté Mandalay et ses 43° de mon programme, jai beaucoup hésité entre prendre la direction de Hpa-An ou celle de Ngapali dont les plages sont les plus prisées du pays. Les birmans avec qui j’ai pu échanger sur le choix de la destination avaient les yeux qui brillaient quand ils parlaient de Ngapali, jai donc décidé de m y rendre.

Au programme de mon séjour ici, le vélo pour commencer la journée, puis plage et baignade dans la mer vraiment très chaude et bien salée ( oui il y a un peu de vague…j’ai donc pu apprécier le goût du sel ! ), séance de natation, balade sur la plage pour le couché de soleil et observation des crabes et des Bernard Lhermite.

Coup de folie car jai craqué pour un hébergement hors budget mais tellement bien.



Direction le village des pêcheurs via une petite route bien plate, pas très compliqué à trouver, quand il n’y a plus de route cela veut dire qu’on est arrivé. Sortie de mon hotel, je roule mais je ne vois pas la mer qui est camoufflée par de la végétation ou encore par les constructions des resorts….assez courant en Asie mais assez frustrant quand même.


je m’enfile donc sur les petits chemins qui mène aux plages afin de découvrir les paysages. Bon les premiers arrêts n’ont rien d’extraordinaire, des plages d’hôtel moins bien que chez moi, je continue..les resorts ont disparus, j arrive dans un premier village oú je découvre les birmans d’ici…autrement dit des birmans encore plus détendu que dans le reste du pays mais un peu moins bien équipé niveau transport.

Un peu plus loin me voici au village des pêcheurs, des maisons sur pilotis, des bateaux, beaucoup de poissons et mes potes crabes qui jouent à cache cache sur les berges. Les plages non loin d’ici sont différentes, on y retrouvera des pêcheurs à la place des touristes mais surtout de grandes étendues de filet oú les femmes font sécher les sardines.

  

Côté nord, entre deux resorts, on découvrira des canaux et le réparateur de bateaux puis des plages non exploitées, notamment celle qui se trouve entre les deux rochers ( chemin à l’angle de kipling guest house ), c’est vraiment la plus belle mais aussi à mon grand regret la moins propre vu que personne ne l’exploite, impossible de se baigner ici mais ce tout petit coin mérite un coup d’œil.


Sur le coup des 17h les birmans investissent la plage avec leurs grosses bouées noires et foncent dans les vagues. Le reste de la journée les plages sont quasi désertes et on peut parfois se retrouver seule dans la mer et croiser des bœufs !

  
En bref Ngapali s’était sympa. Un petit coin oú chacun fait sa petite vie tranquille et oú le see my shop n’existe pas 😊