Bagan, la féerique : 1ère partie ❤️

Connexion difficile et beaucoup de choses à écrire …voici donc l’épisode 1 de mon aventure à Bagan oú je me trouve toujours. 

C’est avec mon super e-bike que je pars à la conquête de Bagan ( amis voyageurs veuillez noter que les droits d’accès à la zone sont désormais à 25000kyats ) . C’est électrique, un mélange entre le vélo ( faut être hercule pour pédaler ) et le scooter, ça ne va pas trop vite, ça ne s’enfonce pas trop dans le sable et ça va me va bien sauf quand je tombe en panne la nuit loin de chez moi. 
Changement de rythme, départ à l’aube pour le levé du soleil. Lorsque la température est à son maximal ( 42 ° ) entre 11h et 16h on se pose à l’ombre, et on en profite pour se baigner et faire une petite sieste avant de repartir pour le coucher du soleil.

Il y a 2000 temples/pagodes/stupas ici ( j’utilise tout le temps  le mot temple mais çe n’est pas toujours le bon terme ), je parcours donc les chemins poussiéreux avec mon engin à la recherche des meilleurs points de vue.  Une fois que l’on a trouvé LA perle, il faut tenter de se souvenir où elle est afin de pouvoir y revenir à l’aube ou le soir. Avoir le sens de l’orientation ça peut donc aider. 

Pour l’instant j’ai une préférence pour les temples moyens qui ne sont pas les plus convoités et qui a mon goût offrent une bien meilleure vue.

Pour contempler le spectacle, il faut monter au sommet des temples, pour certains c’est par l’extérieur pour d’autre par l’intérieur…je n’en dis pas plus et je souhaite bonne chance aux très  petits et aux très grands😊
Une fois en haut, la magie opère.

  • Vue depuis Law ka du shaung ( mon top 1 du moment )

  

  
  

  • Vue depuis les temples aux noms qui me sont inconnus (je ne les trouvent pas sur ma carte et il n’y a pas toujours quelqu’un pour vous dire comment ils s’appellent )